• (+225) 20 21 83 94
  • cellulecommunication@gmail.com
  • Plateau, Cité Administrative, Tour E - 22e étage

Burida: la paix est totale et définitive

Card image cap

Le 3 février 2020, jour de l’installation du nouveau Conseil de Gestion et de restructuration du Burida et du nouveau Directeur Général nommé par décret du Président de la République, des artistes contestataires avaient appelé à manifester et à empêcher la tenue de la cérémonie.
Après avoir installé le nouveau Conseil de Gestion et de Restructuration, les nouveaux Directeurs, Général et Directeur Général Adjoint du Burida dans l’ordre et la discipline, le Ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou BANDAMAN a repris son bâton de négociateur pour rencontrer ces artistes contestataires regroupés dans plusieurs coordinations ou structures afin de les sensibiliser sur le bien-fondé du processus en cours et les inviter à l’intégrer. Après cinq rencontres avec les différents groupes, la paix est définitivement revenue dans la Maison des artistes. Le Conseil de Gestion a été enrichi de nouveaux membres. Ce sont: Dan Log, Ahmed Faras, Ngo Raymond, Diomande Loua, Neddy Jerth, Kokobo Zohore, Jonas Daffe, Alex Quassy, Eliame, Louah Roland.
Le ministre a noté que l’une des causes de la crise récente au Burida est due à la sous représentation des artistes au sein du dernier Conseil d’Administration. Il a noté leur volonté et leur bonne disposition à prendre part au processus en cours et à lui apporter leur contribution.
Le Ministre a donc mis en place deux nouvelles structures pour la prise en compte des aspirations des artistes à prendre une bonne part à la vie de leur Maison commune, le Burida, ainsi qu’à toutes les questions qui touchent à leurs métiers. Il s’agit notamment de la copie privée dont la loi votée depuis 2016 attend sa mise en œuvre, la structuration de la filière artistique depuis la production jusqu’à la diffusion, une meilleure organisation des organisateurs de spectacles et d’événementiels, la création d’un fond pour les questions sociales…
Les deux nouvelles structures sont: La Cellule de Médiation des Arts et de la Culture et le Conseil Consultatif des Arts et de la Culture.


La Cellule de Médiation a pour Président l’artiste Traore Salif dit Asalfo, pour vices présidents: Leonard Groguhet, Were Were Liking, Kassi Perpetue, Singoh Suzanne dite Dent de Man, René Yiedieti (President des Libraires), Ange Ndakpri (Président des éditeurs ), Homian Élia Arsene-Anselme dit Christy Bi, Ble Inde Declair dit St Dekiss ( President du Modaire ). Les membres: Mathilde Moreau, KOUAMÉ Akissi dite Akissi Delta, Mawa Traore, Gohou Michel, Aba Sylvain dit Siro, Ossohou Hughes Patrick dit Pat Sacko, Fadiga Moussa dit Fadiga de Milano, Henri Katie.


Quant aux membres du Conseil Consultatif, ils sont composés des membres du Conseil de Gestion, de la Direction générale du Burida, des Médiateurs, des représentants des collèges des artistes.
Les fonctions de membres de ces structures sont gratuites et bénévoles.
Le Ministre de la Culture et la Francophonie, Maurice Kouakou Bandaman s’est réjoui de la bonne disposition des artistes à contribuer au retour de la paix et de la cohésion au sein de la famille des Arts et de la Culture. Il les a félicités et les a encouragés au travail, à la création et à la concorde.
Le Service de Communication du Ministère de la Culture et de la Francophonie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Flash infos

gouv.ci     -     eadministration.gouv.ci     -     annuaire.gouv.ci     -     participationcitoyenne.gouv.ci     -     servicepublic.gouv.ci     -     data.gouv.ci