• (+225) 20 21 83 94
  • cellulecommunication@gmail.com
  • Plateau, Cité Administrative, Tour E - 22e étage

La Ministre

Harlette Badou N’GUESSAN KOUAME

Biographie de la Ministre

Madame Harlette Badou N’GUESSAN KOUAME, jusqu’à sa nomination le 06 Avril 2021 en qualité de Ministre de la Culture et de l’Industrie des Arts et du Spectacle, était depuis 2019, Chef du Département des Relations publiques à l’Autorité de Régulation des Télécommunications/ TIC (ARTCI). 

Elle y a successivement occupé les fonctions de Chef du Département Relations Extérieures (2017-2019) ;

Chef du Service Coordination des Activités de l’UIT ARTCI (2015-2016) ;

Sous-Directeur de la Documentation et des Archives à ex-ATCI (2011) ; 

Chef du Service Afrique à la Sous-Direction de l’Internationale à ex-ATCI (2008) ; 

Chef du Service Communication Externe toujours à ex-ATCI (2005). 

Harlette Badou N’GUESSAN KOUAME a intégré l’ex-ATCI en 2002 en tant que cadre en Communication au Département autonome de la communication où elle restera jusqu’en 2005.

De 2002 à sa nomination au gouvernement en avril 2021, ce sont près de 19 années d’expérience qu’elle aura acquises dans le domaine des Télécommunications dont 11 années à l’ex-ATCI et 8 à l’ARTCI.

Au titre des principales qualifications, il faut noter que Madame la Ministre de la Culture et de l’Industrie des Arts et du Spectacle est titulaire d’une Maîtrise en Communication et Négociation d’Entreprise, obtenue à l’Ecole de Communication et de Gestion (ESCG) à Bruxelles en Belgique, avec à la clé des études en : Communication événementielle ; Communication institutionnelle ; Communication de crise ; Ecriture journalistique ; Relation presse ; Relations publiques ; Gestion des ressources humaines ; Sociologie ; Relations internationales ; Coordination de négociation ; Conseiller qualité, pour ne citer que ces quelques domaines de compétence.

Pour ce qui est des stages, Harlette Badou N’GUESSAN KOUAME en a effectués entre 1999 et 2007 respectivement : au service Communication et relations presse de la Primature en Côte d’Ivoire ; au service Communication et relations publiques de la PETROCI toujours en Côte d’Ivoire ; à la rédaction du quotidien pro-gouvernemental ivoirien Fraternité Matin, précisément au service politique ; au Département Communication et Marketing puis au Département Ressources humaines de la RTBF-Liège en Belgique, pays qui l’accueille pour des études supérieures en 1998 après l’obtention en 1997 du Baccalauréat série A2 au Lycée des Jeunes Filles Mamie Faitai de Bingerville. 

Née le 20 Décembre 1978, c’est à cette jeune littéraire de 43 ans, spécialisée dans les Télécommunications, que revient l’insigne honneur de conduire ces dernières années la politique et les actions culturelles et artistiques avec, comme innovation de taille, la mission de mettre en lumière le volet industrie des Arts et du Spectacle. 

Au plan politique, Harlette Badou N’GUESSAN KOUAME est, depuis octobre 2018, Maire de la Commune d’Arrah dans le Moronou, ville que son géniteur, Bernard KOUAME OI KOUAME, a également dirigé en tant que premier magistrat. 

Mme N’GUESSAN est Secrétaire Générale de l’Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI). Elue maire sous la bannière PDCI-RDA, elle intégrera, à l’instar de bien d’autres cadres de ce parti, le Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) à sa création en 2018. 

Dame dynamique et courageuse, Mme Badou N’GUESSAN KOUAME a, à son actif, de nombreuses initiatives en faveur des populations de sa localité. Elle a, entre autres, obtenu la construction d’un centre de santé Mère-enfant ; l’achèvement et l’ouverture du Bloc opératoire de l’hôpital général d’Arrah ; le bitumage de certaines artères de sa commune. 

Mariée, elle est mère de trois (03) enfants.

Flash infos

gouv.ci     -     eadministration.gouv.ci     -     annuaire.gouv.ci     -     participationcitoyenne.gouv.ci     -     servicepublic.gouv.ci     -     data.gouv.ci