Les Structures D’intérêt National

Ces structures sont dirigées par des Directeurs nommés par décret pris en Conseil des Ministres. Ils ont rang de Directeur d’Administration Centrale.

La Bibliothèque National de Côte d’’Ivoire (BNCI)

La Bibliothèque Nationale de Côte d’Ivoire a été créé par le décret n°71-434 du 10 septembre 1971. Elle fut inaugurée le 09 janvier 1974 par Felix Houphouët-Boigny, premier Président de la Côte d’Ivoire. La BNCI a un fonds documentaire de 63 000 ouvrages régulièrement traités qui couvrent tous les domaines de la connaissance humaine dont les notices sont disponibles sur l’interface de sa base des données catalographique. La mission fondamentale de cette institution est de constituer la mémoire intellectuelle, artistique et culturelle du pays par la conservation, la valorisation et la diffusion de ses productions.

Le Musée des Civilisations de Côte d’’Ivoire (MCCI)

Situé dans la Commune du Plateau (Abidjan), le Musée des Civilisations de Côte d’Ivoire (MCCI), initialement Centre Artisanal créé en1942 par l’administration coloniale, a connu d’importantes mutations pour lui permettre de présenter la Côte d’Ivoire dans sa diversité et son unité culturelle. Ses missions sont les suivantes :

  • conserver et illustrer le patrimoine culturel ivoirien ;
  • contribuer à l’expansion, à la promotion de l’identité culturelle ivoirienne, à l’information et à l’éducation des populations aux activités muséales, notamment en direction des jeunes générations ;
  • promouvoir la connaissance des civilisations dans le monde entier par le développement d’échanges et de partenariats culturels.
Le Musée du Costume de Grand-Bassam

Par arrêté N°003 du 30 Avril 1981, Bernard B. DADIE, Ministre des Affaires Culturelles, crée le Musée du Costume de Grand-Bassam. Logé dans l’ancien Palais du Gouverneur Louis Gustave Binger, il abrite une importante collection de costumes traditionnels de toutes les régions du pays. Il a pour mission :

  • la conservation des collections nationales de costume ;
  • la recherche sur le textile et l’industrie de l’habillement et de la mode ;
  • la valorisation et la promotion de l’art vestimentaire ivoirien ;
  • la coopération internationale dans le domaine des arts et de la culture.

Le musée est dirigé par un Directeur nommé par décret sur proposition du Ministre de la Culture et de la Francophonie. Il est assisté par des professionnels de l’action culturelle.

Le Centre Culturel Jacques Aka de Bouaké (CCJAB)

Le Centre Culturel Jacques AkA (CCJAB) est situé à Bouaké au centre de la Côte d’Ivoire. Il doit son nom à feu Kacou AKA Jacques. Il a fait figure de précurseur en décelant l’urgence des problèmes culturels dès le début de l’indépendance. Le CCJAB a été ouvert le 06 décembre 1971, et inauguré le 16 février 1974 par le Ministre d’Etat, Auguste Denise. Le CCJAB est un centre de création, de production, de promotion et de diffusion des arts et de la culture au plan national. Il a en son sein une salle de spectacle de 442 places assises, une salle d’exposition, une salle de télévision de 150 places et une piscine extérieure.

Le Centre National Technique de Lecture Publique et de l’Animation Culturelle (CENATELPAC).

Créé par arrêté n° 038 du 26 janvier 2015, le Centre National Technique de Lecture Publique et de L’Animation (CENATELPAC) est classé structure d’intérêt national. Il coordonne la politique de la lecture publique en Côte d’Ivoire à travers les Centres de Lecture et d’Animation Culturelle (CLAC). A ce jour, ce sont dix (10) Clac qui sont fonctionnels sur le territoire national.