195,949
Views

Author: mcf_admin

Célébration des 35 ans de carrière de l’Artiste-Peintre Augustin Kassi

La Rotonde des Arts Contemporains d’Abidjan Plateau a refusé du monde cette soirée du jeudi 10 novembre 2022. En effet, l’Artiste-Peintre Augustin Kassi a inauguré l’exposition marquant ses 35 ans de carrière.

Présente aux côtés de l’artiste, la Ministre de la Culture et de la Francophonie, Françoise Remarck a manifesté toute sa fierté de faire partie des invités du peintre à la renommée internationale tout en le remerciant pour « le souci de transmission qu’il a à l’endroit de la jeunesse » et aussi pour  » le modèle qu’il représente pour elle ». Artiste-peintre dit naïf, la notoriété d’Augustin Kassi dépasse largement les frontières du Continent. Augustin Kassi qui rend hommage à la femme « rondement belle ».
L’artiste, par ailleurs prix d’Excellence 2021 pour la catégorie Cinéma et Arts Visuels, fait du partage de son savoir-faire un sacerdoce à travers la formation de jeunes dans plusieurs pays. Son autre talent: Ecrivain.

Plusieurs acteurs clés de cet art dont Madame Guirandou ont effectué le déplacement.

C’est par une visite guidée de l’exposition et une photo de famille que la cérémonie a pris fin. Soulignons que l’exposition se poursuit jusqu’au 22 décembre 2022 et est ouverte au public.

Émotion hier au Quai Branly: Le processus de restauration du Djidji Ayôkwè est lancé

Lundi 7 novembre 2022 est un jour historique pour la culture et au-delà. En effet, il marque la tenue à Paris de la cérémonie de libation du tambour parleur le « Djidji Ayôkwè » qui se trouve depuis quelques années au Musée du Quai Branly.

La délégation ivoirienne conduite par la Ministre de la Culture et de la Francophonie, Françoise REMARCK s’y est rendue pour « apaiser » le tambour parleur et permettre à des personnes profanes d’effectuer les travaux de restauration.
Huit Chefs Bidjan, conduits par le Chef Bidjan Djagoua GUY Ahizi, dans le respect des us et coutumes, ont lancé ce processus à travers des Chants et cris de guerre avec le Cor Nkonsin et le tambour Bôgôbrô dans le couloir menant à la muséothèque. Tout un rituel que seuls les initiés connaissent pour permettre que la restauration de leur bien culturel soit enfin lancée.


Françoise REMARCK a remercié au nom du Président de la République et du Gouvernement, le Directeur et les responsables du Quai Branly ainsi que ceux qui vont prendre en charge cette autre étape. La Côte d’Ivoire a dans sa volonté du retour de ce premier bien sur ses terres, choisi une approche unique et inclusive avec les Communautés. « Nous avons voulu une approche très inclusive, à l’écoute des Communautés. Nous leur avons demandé comment elles souhaitaient que cela se fasse, dans quelles conditions et nous avons assisté avec beaucoup de bonheur à ce dialogue qui s’est installé entre le Musée du Quai Branly, les restaurateurs et les Communautés.

Ce tambour est parti dans des conditions tragiques en 1916, beaucoup de pleurs, beaucoup de désolation. Nous sommes très émus. » Le souhait de tous est que le retour du « Djidji Ayôkwè » se déroule dans les meilleurs délais. Il faut savoir que la restitution du bien doit être inscrite à l’Assemblée Nationale Française et au Sénat avant son retour. « Le tambour est attendu en Côte d’Ivoire et après lui d’autres biens culturels » a conclu Madame REMARCK. Le Ministre des Sports, Paulin DANHO, par ailleurs fils de la communauté a participé à la cérémonie de sacralisation. Aux côtés de la Ministre REMARCK, l’Ambassadrice et déléguée permanente de la Côte d’Ivoire auprès de l’UNESCO, Madame BAKAYOKO-LY Ramata, M. Angui Prosper, le Premier Conseiller à l’Ambassade de Côte d’Ivoire en France, M. AKEKO Arsène, Directeur des affaires culturelles au District Autonome d’Abidjan. La confirmation de la synergie au niveau des autorités nationales comme ce fut le cas le 27 octobre dernier, lorsque Françoise REMARCK est allée au nom du Gouvernement à la rencontre du peuple dépositaire à la Chefferie d’Adjamé Village. Objectif unique : rendre officielle l’information du retour du tambour parleur, information attendue depuis des siècles. Ses trois prédécesseurs étaient ce jour-là à ses côtés car elle avait tenu à leur rendre hommage.
Gouvernement de Côte d’Ivd’Ivoire

Cohésion autour du « Djidji Ayôkwè »‘à Adjamé Village

Très belle image que celle donnée cette après-midi à la Chefferie d’Adjamé village par la Ministre de la Culture et de la Francophonie, Françoise Remarck qui avait invité ses prédécesseurs, l’Ambassadeur Maurice Bandama, la Ministre-Gouverneur Raymonde Goudou-Coffie et la Ministre Harlette Badou-N’Guessan.
Le sujet: préparer le retour du stratégique et symbole de cohésion sociale le Tam Tam Parleur « Djidji Ayékôwè » arraché aux siens depuis plus d’un siècle, semant désolation, peine et colère.
Françoise Remarck a tenu à leur rendre hommage car ils ont chacun à leur niveau tracé les sillons de l’histoire.
À leur côté, le Ministre-Gouverneur Robert Beugré Mambé et le Ministre Danho Claude Paulin tous les deux appartenant à la communauté Atchan. Ils ont pris leur  » part » pour la réussite de cet événement. Il s’est déroulé devant de nombreuses populations, dans le respect des us et coutumes, libation, danse guerrière, rappel historique du départ forcé du Tam Tam parleur.
Le Ministre-Gouverneur Robert Beugré Mambé a exprimé la reconnaissance du peuple Atchan pour tous les efforts entrepris dans le sens du retour du bien culturel. Confirmant que tout était mis en oeuvre au sommet de l’Etat dans ce sens. Il
a également indiqué que la Grande Chancelière, Madame Henriette Dagri-Diabaté, elle même ancienne Ministre de la Culture, étaient de tout coeur avec la fratrie.
C’est avec une émotion difficilement contenue que la Ministre Remarck a exprimé sa joie et sa fierté d’être entre autre, là en tant que fille d’Adjamé village. Elle a rassuré les populations quant à la démarche collective et demandé encore davantage de solidarité pour l’aboutissement de ce processus. Remerciant les différents partenaires qui oeuvrent au quotidien dans ce sens ainsi que le staff du Ministère mobilisé depuis des années, les autorités administrative….
Françoise Remarck a enfin annoncé que dans quelques jours, une délégation de Chefs Bidjans se rendrait au Quai Branly pour « préparer » le « Djidji Ayôkwè » pour sa restitution. Le processus de retour est enclenché et irréversible.
C’est avec beaucoup d’impatience que la communauté ainsi que la Côte d’Ivoire entière attendent ce précieux bien identitaire.

La Ministre de la Culture et de la Francophonie participe à la messe d’action de Grâce pour la paix retrouvée en Côte d’Ivoire

Ils étaient nombreux ce vendredi 16 septembre 2022, les ivoiriens d’ici et d’ailleurs, les amis de la Côte d’Ivoire à avoir fait le déplacement pour assister à la Messe d’action de Grâce à la Basilique Sainte Marie Majeure Plazza Di Santa Maria Maggiore célébrée par Son Éminence Pietro Parolin, Secrétaire d’État du #Vatican. L’Archevêque d’Abidjan, le Cardinal Jean-Pierre KUTWA étant à ses côtés.

Le premier des Ivoiriens, S.E.M Alassane Ouattara, Président de la République, la Première Dame, Madame Dominique Ouattara, le Premier Ministre et Chef du Gouvernement, Patrick Achi et son épouse, des membres du #gouvci dont la Ministre de la Culture et de la Francophonie, #Françoise Remarck, des dignitaires ont participé à ce rendez-vous célébrant la paix retrouvée et sa consolidation.

Les acteurs Culturel présents pour le Forum économique, pathe’oROGER BANGO ont également prié pour le pays dans un élan de solidarité pour le renforcement des acquis. Yodé et Siro spécialement invités par Françoise Remarck, pour se joindre à ces prières y étaient également.

La #culture est un atout incontestable pour la cohésion sociale et elle est fédératrice. En elle nous retrouvons les mécanismes pour solidifier le vivre ensemble.

Rencontre promotionnelle Côte d’Ivoire -Italie : Françoise Remarck porte la Culture

La Ministre de la Culture et de la Francophonie, Françoise Remarck a participé au Forum d’affaires ivoiro-italien organisé à Rome vendredi 16 août 2022 et présidé par S.E.M Alassane Ouattara, Président de la République de #CIV225.

Les atouts de la Côte d’Ivoire sont diversifiés et la #Culture en fait partie. Des opérateurs culturels économiques ont pris part à cette rencontre stratégique. Il s’agit du styliste Pathé’O un des précurseurs de la Mode en Côte d’Ivoire et une icône dans ce secteur. En avril 2019, pathe’o a été la star mondiale du défilé de la Maison Dior qui s’est déroulé à Marrakech au Maroc. Il a ouvert le défilé devant plus de 800 invités, avec des tenues qui rendaient hommage à Nelson Mandela dont il était l’habilleur officiel. Avec lui le créateur et styliste ROGER BANGO , Prix d’Excellence 2019 du Meilleur Entreprenant et Prix d’Excellence 2022 du meilleur artisan. Le créateur de la marque #KORHA, Président de la Fondation Roger Bango a obtenu de nombreuses autres distinctions. À travers cette Fondation, plusieurs jeunes tant à Abidjan qu’à l’intérieur (près de 400) ont bénéficié de plusieurs formations.

La Ministre Remarck a en outre invité Bossahon Sebo Rodriguez, un jeune entrepreneur ivoirien installé à Potro. Il est le propriétaire d’une entreprise familiale de textile qui alimente des marques de luxes. Son usine a pignon sur rue et de belles perspectives sont envisagées. Les artistes-chanteurs Zouglou Yodé & Siro qui doivent être en prestation à Parme ont également répondu à l’invitation de la patronne de la #Culture ivoirienne. Ils sont également des entrepreneurs et dirigent une fondation qui vient en appui aux enfants de la rue et aux personnes vulnérables.

Les Industries Culturelles et Créatives représentent un secteur identifié comme porteur de croissance et peuvent devenir un élément clé, stratégique et économique pour la Côte d’Ivoire.

Le « Made in Côte » d’Ivoire est en cours.

D’autres opportunités vont suivre pour les acteurs des #ICC selon ce qui ressort et la volonté du #gouvci

Vacances culture 2022

Ainsi du 08 au 09 septembre 2022, dans la cité balnéaire de Jacqueville, le personnel du Ministère de la Culture et de la Francophonie a réfléchit sur la qualité et la viabilité de ce festival.

Monsieur Florent GALATY, Directeur de Cabinet, représentant la Ministre Françoise Remarck a dans son discours, montré l’importance de cet événement qui s’inscrit dans la perspective du développement du tourisme culturel et de la valorisation du patrimoine culturel et artistique.

La présence de M. Degny MAIXENT, conseiller spécial du Directeur Général de la RTI et des Chefs coutumiers a donné un cachet spécial à cet atelier.

Information Culturelle

La Commission de l’Union Africaine invite les Etats membres à prendre part aux évènements culturels panafricains dénommés Africa Fashion reception et Africa Celebrates 2022 à Addis-Abeba (Ethiopie).Les cibles : les agences, les institutions culturelles panafricianes, les organisations non gouvernementales et les personnes travaillant dans le secteur de l’Industrie Créatives. 

Les conditions de participations sont disponibles sur les sites internet :https://www.africafashionreception.com et www.africacelebrates.org Pour des informations complémentaires :Madame Angela Martins, Chef de Division de la Culture :

Madame la Ministre Madame REMARCK a été représentée le 18 août 2022 à Korhogo aux obsèques de Feu Coulibaly Salif

Madame la Ministre de la Culture et de la Francophonie, Madame REMARCK a été représentée le 18 août 2022 à Korhogo aux obsèques de Feu Coulibaly Salif, fondateur du célèbre Djolem Théâtre et opérateur culture par son Directeur de Cabinet, Florent Galaty.


Les cérémonies qui se sont déroulées en présence de la famille de l’illustre disparu ont été l’occasion de rappeler qu’il a pleinement contribué à la promotion du patrimoine culturel et à la visibilité à l’international de notre Art.


Le défunt a été élevé au rang de Commandeur dans l’Ordre du Mérite Culturel et à sa demande, son collègue et frère, le Ministre de la Communication et de l’Économie Numérique et fils de la région, Amadou COULIBALY a procédé à cette décoration.
Pour Madame REMARCK, rendre hommage à nos précurseurs culturels et nos icônes est un devoir.
La Ministre de la Culture et de la Francophonie renouvèle ses condoléances les plus attristées à toute la famille éplorée, au monde de la #Culture.
Qu’Allah ait pitié de son âme

Présentation des bénéficiaires du programme AWA, jeudi 11 août 2022, Musée des Civilisations

Ils sont au total 09 groupes artistiques à avoir été retenus après l’appel à projet du programme ACP-UE Culture en Afrique de l’Ouest : soutien aux secteurs de la culture et de la création, Art in West Africa (AWA), pour bénéficier d’un accompagnement financier dans la pratique de leur Art. En effet, ce projet vise à renforcer les secteurs culturels et créatifs en Afrique de l’Ouest, à travers notamment la mise en place d’un mécanisme de soutien financier aux opérateurs ouest-africains. Il s’agit des projets « Élan » de la compagnie Naforo-Ba, et « les Arts-Liances » de Sokan théâtre, les deux premiers bénéficiaires qui séjourneront à Accra au Ghana pour l’université d’été ainsi que les projets « Faim de contes » du Groupe Efrouba pour la culture, « Clape-Eburnie.21-23. » de Jardin d’Afrique Groupe, « l’Afrique en conte » de l’association des livres pour tous, « SOMETHING n’y something we Africans got » de l’édition April Twe nty Seven, « de la scène à la toile » de la Fabrique Culturelle, « Denguélé Misri Ni Kourou » de l’ONG les Citoyens du Livre et des Arts du Denguélé et le projet « Renaissance » de la Fédération Nationale de Théâtre de Côte d’Ivoire ( FENATH-CI).

L’ensemble de ces opérateurs économiques du secteur de la Culture ont été reçu ce jeudi 11 août, par Madame la Ministre Françoise Remarck, au Musée des Civilisations de Côte d’Ivoire. Cette cérémonie avait pour objectif de les présenter à la presse nationale et internationale mais aussi, d’offrir à la première responsable du département culturel de les féliciter pour leur esprit d’entrepreneuriat et d’initiative.

Dans son adresse, elle a invité les acteurs du secteur des Arts et de la Culture à postuler à des appels de projet chaque fois que l’occasion se présente, afin de bénéficier d’un accompagnement dans la pratique de leur métier.

Elle a en outre, félicité l’Union Européenne pour sa clairvoyance et ses actions en faveur de la chaîne de création, de production et de diffusion du secteur des Arts et de la Culture. L’organisation a d’ailleurs marqué sa présence à travers Monsieur Laurent d’Ersu, Chef de Section Politique, Presse et Information de la Délégation de l’Union Européenne en Côte d’Ivoire.

EN