168,778
Vues

Séminaire de renforcement des capacités des artistes, Mairie de Yopougon

Séminaire de renforcement des capacités des artistes, Mairie de Yopougon

Partager avec les artistes la vision de la Direction Générale du Bureau Ivoirien du Droit d’Auteur (BURIDA) ainsi que son plan stratégique de développement, tel est l’objectif recherché par la première « maison » des artistes de Côte d’Ivoire, dirigée par M. Karim Ouattara, à travers un séminaire organisé à leur intention ce mercredi 22 juin 2022.

C’est la mairie de Yopougon qui a servi de cadre à cette matinée d’informations et de réflexion participative, au cours de laquelle plusieurs modules ont été animés par des experts du BURIDA mettant, chacun en évidence, un aspect précis des fondamentaux du secteur. Il s’est agit entre autres, d’aborder la question de la mise en œuvre de la rémunération pour la copie privée, celle de la rémunération pour reproduction par reprographie et le droit de suite en Côte d’Ivoire mais aussi la question relative au recouvrement des redevances de droit d’auteur et des droits voisins et celle de la répartition des droits d’auteur et des droits voisins.

Cet important séminaire s’est déroulé avec les représentants des différentes faîtières des fédérations et associations d’artistes qui ont pris plaisir à échanger avec les formateurs de la « maison orange ». Cette rencontre a vu la participation de la première responsable du Ministère de la Culture et de la Francophonie, Madame Françoise Remarck, en compagnie du deuxième adjoint au maire de Yopougon, M. Moyabi Touré, représentant le Maire Gilbert Kafana Koné.

Notons que Françoise Remarck s’est engagée depuis sa prise de fonction, à mener des actions concrètes en vue d’accroître la part contributive au PIB national du secteur des Arts et de la Culture,en faisant ainsi, l’un des leviers importants de l’économie nationale. Toute chose qui passe également par la formation des principaux acteurs de la chaîne de création, de production et de diffusion de l’industrie culturelle et artistique. Aussi a-t-elle salué cette initiative du BURIDA qui vise à donner aux acteurs, les rudiments nécessaires afin d’être mieux formés et plus compétitifs sur le vaste marché l’industrie culturelle et artistique.

FR