168,776
Vues

Auteur/autrice : mcf_admin

Signature de Contrat et pose de la première pierre du Musée des Arts Contemporains de Grand- Bassam

Le dixième anniversaire de l’inscription de la ville historique de Grand Bassam au patrimoine mondial de l’UNESCO a été marqué par la signature de contrat et la pose de la première pierre du Musée des Arts Contemporains de Grand Bassam.

Dans l’optique de promouvoir l’Art, faciliter l’éclosion de nouveaux talents et favoriser le tourisme culturel, l’Etat de Côte d’Ivoire et la Société Générale de Côte d’Ivoire, se sont engagés pour une contribution au projet de construction du premier Musée d’Art Contemporain Ivoirien.

Ils ont, par la suite procédé à la pose de la première pierre de cet édifice qui répond aux normes internationales, sur le site de la maison du patrimoine, en présence du Maire de Grand Bassam, M. Jean Louis MOULOT, de la Préfète, Madame Nassou SIDIBÉ et de plusieurs autorités dont le Chef du Bureau UNESCO Abidjan, M. Mame Omar DIOP.

Profitant de sa présence à Grand-Bassam, la Ministre Françoise Remarck a visité les sites historiques de la ville que sont, entre autres les manguiers centenaires, l’école régionale et le Musée des Costumes.

Séminaire de renforcement des capacités des artistes, Mairie de Yopougon

Partager avec les artistes la vision de la Direction Générale du Bureau Ivoirien du Droit d’Auteur (BURIDA) ainsi que son plan stratégique de développement, tel est l’objectif recherché par la première « maison » des artistes de Côte d’Ivoire, dirigée par M. Karim Ouattara, à travers un séminaire organisé à leur intention ce mercredi 22 juin 2022.

C’est la mairie de Yopougon qui a servi de cadre à cette matinée d’informations et de réflexion participative, au cours de laquelle plusieurs modules ont été animés par des experts du BURIDA mettant, chacun en évidence, un aspect précis des fondamentaux du secteur. Il s’est agit entre autres, d’aborder la question de la mise en œuvre de la rémunération pour la copie privée, celle de la rémunération pour reproduction par reprographie et le droit de suite en Côte d’Ivoire mais aussi la question relative au recouvrement des redevances de droit d’auteur et des droits voisins et celle de la répartition des droits d’auteur et des droits voisins.

Cet important séminaire s’est déroulé avec les représentants des différentes faîtières des fédérations et associations d’artistes qui ont pris plaisir à échanger avec les formateurs de la « maison orange ». Cette rencontre a vu la participation de la première responsable du Ministère de la Culture et de la Francophonie, Madame Françoise Remarck, en compagnie du deuxième adjoint au maire de Yopougon, M. Moyabi Touré, représentant le Maire Gilbert Kafana Koné.

Notons que Françoise Remarck s’est engagée depuis sa prise de fonction, à mener des actions concrètes en vue d’accroître la part contributive au PIB national du secteur des Arts et de la Culture,en faisant ainsi, l’un des leviers importants de l’économie nationale. Toute chose qui passe également par la formation des principaux acteurs de la chaîne de création, de production et de diffusion de l’industrie culturelle et artistique. Aussi a-t-elle salué cette initiative du BURIDA qui vise à donner aux acteurs, les rudiments nécessaires afin d’être mieux formés et plus compétitifs sur le vaste marché l’industrie culturelle et artistique.

Célébration jumellée de la fête des mères et des pères à la Bibliothèque Nationale de Côte d’Ivoire

Célébrer les mères et les pères est un devoir pour tout enfant. Aussi à l’occasion de la fête des mères célébrée le 29 mai dernier et en prélude à la fête des pères du dimanche 19 juin prochain, la Ministre Françoise REMARCK a honoré les pères et les mères de son département ministériel, ce vendredi 17 juin au cours d’une sympathique cérémonie à la Bibliothèque Nationale de Côte d’Ivoire.

Dans sa prise de parole, le Directeur des Ressources Humaines, M. Jean Claude Kouamé DJE, Président du comité d’organisation, a souhaité une bonne fête à tous les Agents. Poursuivant, il a soutenu que l’organisation de cette fête est le signe manifeste de l’esprit d’équité et de justice au sein du ministère, en ce sens que cette organisation a vu une implication inclusive et participative de tous les agents.

À sa suite, la Ministre a procédé à une remise symbolique de cadeaux aux agents intervenant a différents niveaux hiérarchiques.

Elle n’a pas manqué, dans son intervention d’exhorter les femmes et les hommes, ses collaborateurs au quotidien, à être des parents modèles pour leurs enfants. Elle les a en outre invité à travailler en synergie dans un bel esprit d’équipe afin de tendre vers l’excellence pour la construction d’une Côte d’Ivoire solidaire et émergente.

Heureux de recevoir ces présents et de bénéficier de cette délicate attention de la tutelle, M. Ange NAHONIN, représentant des récipiendaires, a témoigné toute la reconnaissance du personnel à la Ministre, pour ce geste à leur intention.

Il a par ailleurs offert un présent à la patronne de la Culture et de la Francophonie, au nom de tous les agents. Cette célébration s’est achevée autour d’un cocktail offert par Madame la Ministre Françoise REMARCK dans une ambiance chaleureuse et conviviale.

Visite à la Commission Nationale de la Francophonie (CNF)

La Commission Nationale de la Francophonie (CNF) a connu une ambiance des grands jours. En effet, la Ministre Françoise Remarck y a effectué une visite et s’est entretenue avec la Secrétaire Générale par intérim, Mme Bernise N’GUESSAN et ses collaborateurs. Cette visite s’inscrit dans la volonté de la première responsable du Ministère de la Culture et de la Francophonie de s’imprégner des réalités de cette structure sous-tutelle en vue d’une collaboration fructueuse et dynamique.

C’est par un cocktail que s’est achevée cette rencontre.

Elaboration du Plan National de Développement (PND)

a Ministre Françoise Remarck a participé à l’élaboration du Plan National de Développement (PND) 2021-2025 ce mercredi 15 juin 2022.

Initié par le Ministère du Plan et du Développement, dirigé par la Ministre Nialé KABA c’est le Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire qui a abrité cette importante rencontre qui a vu la participation de nombreux partenaires techniques et financiers venus accompagner, pour l’occasion, la Côte d’Ivoire dans la mise en œuvre de son PND.

Après la cérémonie d’ouverture présidée par le vice-président, SEM Koné Meyliet et la session des échanges harmonisée par le Premier Ministre SEM Patrick Achi en matinée, l’après-midi a été réservé aux différents panels. Aussi pour celui portant sur le développement de l’industrie Touristique et Culturel co-animé par les Ministres Françoise REMARCK, Siandou FOFANA et Paulin Claude DANHO, il a été question pour chacun, selon son département ministériel, de procéder à la présentation des stratégies sectorielles, des projets structurants et des opportunités d’investissement nécessitant une implication du PND.

Françoise Remarck et l’acteur Bamba Bambadjan à l’INSAAC

La direction générale, le corps professoral et les étudiants de l’Institut National des Arts et de l’Action Culturelle (INSAAC), n’oublieront pas de sitôt cet après-midi du 8 juin 2022. En effet, ils ont reçu l’acteur ivoirien Bamba Bambadjan, une des Etoiles du film au succès mondial « Black Panther » pour une Master Class. Dans sa prise de parole, Françoise REMARCK a rappelé aux étudiants que « la formation est fondamentale pour le développement de la Côte d’Ivoire et en particulier dans le secteur de la culture qui s’inscrit dans la mise en œuvre du premier pilier du plan d’action prioritaire du PND 2021 – 2025 ».

C’est une priorité pour le Président de la République, Alassane Ouattara. À l’artiste pluridisciplinaires, elle a indiqué que sa venue dans cette école où ont été formées d’autres icônes de notre pays est une fierté. Un petit film illustrant d’ailleurs certains de ses passages à l’écran jusqu’à ce merveilleux « Black Panther » a été diffusé à la grande joie de l’assemblée.

Aux étudiants, il a entre autres recommandé de croire en eux et d’être les meilleurs dans leur domaine. Enfin, l’illustre hôte de l’INSAAC a reçu de la part de la Ministre de la Culture et de la Francophonie et de l’INSAAC , un très beau tableau. La volonté de la locataire du 22e étage de la Tour E est claire : il s’agit à travers une démarche inclusive de trouver de nouvelles filières autour de la Culture, détecter de nouveaux talents et faire de la Côte d’Ivoire, un passage obligé pour la production de films internationaux et innovants. Françoise REMARCK estime que c’est un devoir d’aller chercher nos compatriotes, les rediriger vers leur pays d’origine afin de construire une relation pérenne au bénéfice de la Côte d’Ivoire, de son rayonnement et de la création de projets structurants pour la jeunesse. Retour aux sources réussi pour Bamba Bambadjan, est le premier d’une série en préparation avec un objectif transversal pour le pays.

Clap de fin pour Fadika Kramo Lanciné

Vives émotions ce jeudi 09 juin 2022, à la salle Félix Houphouët Boigny de l’Ivosep Treichville, lors de la levée de corps de El hadj Kramo Lanciné FADIKA, Cinéaste-Ecrivain-Enseignant, Etalon du Yennega 1981, décédé le dimanche 05 juin dernier.

La Ministre de la Culture et de la Francophonie, Madame Françoise REMARCK, accompagnée d’une forte délégation, était aux côtés de la famille, des artistes, pour lui rendre un dernier hommage, avant son inhumation au cimetière de Williamsville.

Les honneurs militaires ont été rendus à l’illustre disparu.

Présentation de condoléances au domicile du cinéaste Kramo Lanciné Fadika, Adjamé, lundi 06 juin 2022.

Une délégation du Ministère de la Culture et de la Francophonie, conduite par la Ministre Françoise REMARCK a présenté ses condoléances ce dimanche 06 juin à Adjamé 220 logements, à la famille de l’illustre disparu, Kramo Lanciné Fadika cinéaste, producteur, réalisateur ivoirien, Etalalon du Yennenga au Fespaco 1981, qui nous a quitté le dimanche 05 juin.

Composée, en outre, de Monsieur Florent GALATY, Directeur de Cabinet, de Madame Silvie Memel-Kassi, Directrice Générale de la Culture, de Madame Diomandé Lison, Directrice Générale de l’ONAC-CI, ainsi que de plusieurs Directeurs et de Chefs de Service, la délégation a eu des mots de compassion à l’endroit de la famille éplorée mettant un point d’honneur à souligner la contribution remarquable de l’acteur au secteur des Arts et de la Culture de notre pays singulièrement au niveau du cinéma.

l’État entend prendre une part active dans les obsèques de cette icône, qui a fait briller la culture ivoirienne

Communiqué

C’est avec consternation et beaucoup de peine que nous avons appris le décès de Fadika Kramo Lanciné, Cinéaste, Producteur, Réalisateur ivoirien, Étalon du Yennega au Fespaco 1981, survenu ce dimanche 5 juin 2022 à Abidjan. En cette douloureuse circonstance, nous présentons nos sincères condoléances à sa famille biologique et à tous les acteurs du monde de la Culture et des Arts.

C’est une grande perte pour notre secteur et nous nous devons de perpétuer son savoir-faire.

Puisse Fadika Kramo Lanciné reposer en paix.

Un artiste ne meurt jamais, ses oeuvres sont éternelles.

Françoise REMARCK

La Ministre de la Culture et de la Francophonie échange avec l’Ambassadeur du Maroc,

La Ministre de la Culture et de la Francophonie, Françoise REMARCK, s’est entretenue ce vendredi 3 juin 2022 avec l’Ambassadeur du Royaume du Maroc en Côte d’Ivoire, S.E.M Abdelmalek Kettani, à son Cabinet sis à la Tour E.

Au centre de leurs échanges, entre autres, les

félicitations du Diplomate marocain à Madame REMARCK suite à sa nomination à la tête du Ministère de la Culture et de la Francophonie.

Les deux personnalités ont également évoqué la Culture, leurs points de convergence dans ce domaine et se sont réjouies des nombreux talents qui font honneur à ces deux pays frères. La Côte d’Ivoire et le Royaume Chérifien développent des relations bilatérales historiques dans plusieurs secteurs clés et cette audience confirme l’excellence de celles-ci.

Pour rappel, la République de Côte d’Ivoire et le Royaume du Maroc sont aussi membres de la Francophonie.

FR